Passionné d’électronique depuis ma plus jeune enfance, j'ai commencé à bricoler à l'âge de 9 ans, c'est mon oncle Rainer qui m'avait donné un samedi matin, une pile de 9v avec des LEDS de toutes les couleurs, du fil, une boite blanche de glace au chocolat ainsi que 2 transistors pour faire clignoter le tout.

En une demi-journée il m'a aidé à fabriquer une sorte de boite qui clignote comme un sapin de noël et voilà comment la passion de l’électronique a commencé.

Ensuite j'ai eu le noël suivant une boite de jeu "Le petit laboratoire électronique", puis plus moyen de m’arrêter à 10 ans mes parents m'ont acheté un établi de couleur rouge que j'avais dans ma chambre, ou je démontais tout ce que j'avais sous la main, baladeur, tourne disque, télévision etc…

A 11 ans j'allais au club électronique de mon village chaque mercredi, pour apprendre à souder et mesurer les composants, le docteur de mon petit village alsacien qui était aussi un passionné d’électronique m'avait même donné son vieil oscilloscope, à l'époque ça valait une fortune un appareil que j'ai toujours d’ailleurs.

Je me souviens que tous les premiers dimanches matin de chaque mois je partais avec mon vélo faire la tournée du village des objets encombrants que les gens ne voulaient plus. Je les rapportais ensuite chez moi pour les démonter et pour en récupérer les composants.

Quand j’étais petit on m’appelait Macgyver car j’inventais toute une série de gadget électronique, alarme, lampe radio, jeu vidéo, basquette lumière…

A 12 ans je réparais les appareils ménagers de mes voisins, TV, autoradio, machine à laver et surtout les magnétoscopes.

A l’âge de 15 ans en classe de 3ème après un stage d’une semaine de découverte dans les ateliers de réparation hifi et TV du magasin de CORA, j’ai décidé d’en faire mon métier et c’est comme ça que je me suis retrouvé à faire un cursus scolaire de technicien en maintenance des systèmes mécaniques automatisés.

En plus de cette passion j’étais un vrai fan de Star Wars, avec mes copains de collège je collectionnais les éditions du jeu de rôle, je passais mon temps à dessiner des robots et droïdes en permanence.

Je me suis promis que quand je serais grand je fabriquerais mon R2D2, aujourd’hui 30 ans plus tard avec une imprimante 3D voila que je réalise mon rêve d’enfant de construire un droïde avec mes deux enfants Enzo et Olivia.